..deux fois plus lourd

Image

Si c’est la terre de Dieu
J’ai le droit de garer ma voiture où je veux
De donner aux quartiers mon nom
De bâtir n’importe où ma maison

De dormir dans n’importe quel pays
Dans n’importe quel continent
J’ai le droit d’ouvrir en été ma parapluie
Et d’ordonner au ciel de changer la saison 

D’annoncer n’importe quel terrain mon royaume
De dessiner sur la carte mes horizons 
J’ai le droit comme n’importe quel Homme 
De dormir n’importe où le soleil étale ses rayons

Si c’est la terre de Dieu
J’ai le droit de dormir sous ses cieux
Comme n’importe quel papillon
Mourir sous la lumière, parmi les passants
12 août 2011

Advertisements

Hello world!

Welcome to WordPress.com! This is your very first post. Click the Edit link to modify or delete it, or start a new post. If you like, use this post to tell readers why you started this blog and what you plan to do with it.

Happy blogging!